Apnée sur le France : Stéphane TOURREAU et Guillaume BOURDILA le 18 juillet

A l’invitation de Stéphane TOURREAU, vice-champion du monde d’apnée en 2016 avec 113m de profondeur, une plongée en apnée sera organisée sur le France le samedi 18 juillet 2020 à partir de 9h.
Plusieurs apnéistes de niveau international participeront à cette plongée dont Guillaume BOURDILA recordman du monde d’apnée dynamique sans palmes. (voir l’article de presse et le compte-rendu du 20 juillet du Dauphiné Libéré)
Crédit photo JPG

Espèces invasives : la moule “quagga” et la crevette “hemimysis anomala” prolifèrent dans le lac Léman.

 Avec la mondialisation et la multiplication des déplacements humains et des marchandises sur toute la surface de la planète, de nombreuses espèces opportunistes ont réussi à s’installer durablement dans des biotopes où elles n’existaient pas précédemment, souvent au préjudice des espèces autochtones. Dans le lac Léman, c’est le cas de la moule quagga venue de la Mer Noire qui est présente depuis 2005. Voir ICI et ICI les articles du Dauphiné Libéré.
C’est aussi le cas de la crevette hemimysis anomala qui fait actuellement l’objet d’une étude collaborative menée par CARRTEL, l’OFB avec le soutien de la communauté subaquatique départementale de Haute-Savoie et soutenue financièrement par le comité régional FFESSM AURA.

COVID19 : L’arrêté complémentaire du Préfet du 20 mai 2020 AUTORISANT la reprise des activités subaquatiques à Thonon.

Cet arrêté modificatif publié aujourd’hui par M. Le Préfet de la Haute-Savoie permet ainsi aux plongeurs évoluant à Thonon et au lac d’Annecy, de pouvoir pratiquer leur discipline favorite dans le même environnement réglementaire en ce qui concerne le COVID19.
QUID DES AUTRES COMMUNES DU LAC LEMAN
La réaction courroucée de l’ensemble des acteurs du monde sportif lémanique auprès des élus et de l’autorité administrative a porté ses fruits.

COVID19 : décontamination, transmission, certificat médical… tous les conseils de la commission médicale nationale de la FFESSM

La Commission Médicale de Prévention Nationale vient de publier le 15 mai 2020, ses conseils aux sportifs et aux médecins afin de limiter les risques de transmission virale et de limiter les risques d’accident sportif et de plongée.
Il existe aussi, dans la même veine, une version simplifiée destinée aux pratiquants

COVID19 : L’arrêté du Préfet du 15 mai 2020 interdisant la reprise des activités subaquatiques dans le lac Léman.

L’arrêté de M. Le Préfet de la Haute-Savoie  du 15 mai 2020 interdisant la  reprise des activités subaquatiques sur le lac Léman vient d’être publié.
A lire ICI

NOUVEAU : Cet arrêté a généré une grande déception de la part des pratiquants d’activités sportives sur et dans le lac Léman, stupéfaits de la différence de traitement des activités sportives entre les deux plans d’eau. Christophe GRIPON, président du Club Subaquatique du Léman a interpellé par courrier les élus du Chablais afin qu’ils interfèrent auprès de Monsieur le Préfet de Haute-Savoie.

Karine PEILLEX : l’aventure d’une monitrice de plongée qui a décidé de devenir pro !

Dans notre série “portrait de femme engagée pour la plongée en Haute-Savoie” initiée avec le témoignage de Christine PAGET, nous donnons la parole aujourd’hui à Karine PEILLEX DEJEPS-E4  à la tête d’ Emotions Plongée à Thonon.
————————-
– Karine, tu étais MF1 et tu as choisi de devenir monitrice professionnelle de plongée. Quel a été le ressort de ce choix ?
J’ai eu l’envie d’entreprendre et de créer une entité de plongée (Emotions Plongée à Thonon) qui m’a procuré un magnifique élan d’énergie positive. A 47 ans, j’avais une activité professionnelle annexe qui ronronnait et j’avais besoin de me relancer dans un challenge. Ma petite structure créée est mon dernier bébé et j’y mets tout mon coeur et mon envie !!
– Tu es installée en tant que pro depuis 2 ans sur les rives du Léman. Quelles ont été les plus grandes difficultés que tu as rencontrées pour démarrer ton activité ? Est-ce que le fait d’être une femme a rendu la chose plus difficile ?
La plus grande difficulté a été rencontrée la 1ère année car sans local au bord de l’eau, il fallait quotidiennement :
– charger le véhicule du matériel de mon garage en ayant à l’esprit de ne rien oublier,
– puis tout décharger au bord de la plage, Continuer la lecture de Karine PEILLEX : l’aventure d’une monitrice de plongée qui a décidé de devenir pro !