Boucle d’eau : l’eau du lac prise dans le trou du Boubioz climatisera les Trésums-Marquisats.

Quels impacts pour les plongeurs ?
En 2017, les premières études concernant la possibilité de créer une boucle d’eau pour chauffer la piscine des Marquisats et le nouveau quartier “Avant scène” aux Trésums-Marquisats,  avaient légitimement créé un émoi chez les élus du CODEP-FFESSM74. Le projet prévoyait en effet de puiser l’eau du lac dans le trou du Boubioz avec des impacts réglementaires à la clef et des limitations possibles de la pratique subaquatique dans ce secteur prisé des plongeurs. La température de l’eau rejetée dans le lac posait aussi question en ce qui concerne l’impact sur la faune et la flore de ce secteur du lac.
C’est ainsi que le président du CODEP a pris contact avec Thierry BILLET, élu municipal d’Annecy en charge du projet et les responsables du cabinet IDEX/SGI, la société d’ingiénerie porteuse du projet à Annecy et forte de son expérience à Genève avec la réalisation  de la boucle d’eau qui alimente depuis plusieurs années les organisations internationales.
A la demande du CODEP, une réunion de présentation et d’explication du projet à destination exclusive des plongeurs a donc été organisée à la maire d’Annecy le 16 octobre 2017. Le président du CODEP avait convié à cette réunion les présidents des deux plus gros clubs du lac, le plus à même de faire valoir les interrogations des plongeurs. Claude MARTINI, ancien président du CSA accompagné de Gérard MENARD, son adjoint et désormais président du club, étaient les mieux placés pour poser les bonnes questions concernant le maintien sans obstacles réglementaires de la pratique subaquatique dans ce lieu mythique. Christian PERRIERE, président de la Coulée Douce, impliqué depuis de très nombreuses années auprès du SILA, apportait quant à lui un questionnement plus général sur l’impact de cet équipement sur le lac.
Les réponses apportées par les élus et les techniciens du cabinet IDEX/SGI ont été de nature à rassurer les plongeurs. Par exemple, l’impact sur la faune et la flore n’est pas mesurable dans le lac Léman malgré plusieurs années de fonctionnement. Au contraire, les conduites de puisage ont généré des lieux de fixation de la vie subaquatique en favorisant son développement.
En ce qui concerne, les éventuelles impacts réglementaires sur la pratique subaquatique dans ce secteur, les responsables de l’unité Lac de la DDT74, ont apporté une réponse sans ambiguïté : il n’y aura pas de limitation.
Les travaux débuteront prochainement pour une mise en service début 2021 (voir l’article du Dauphiné Libéré).

Projet Hemimysis : des petites crevettes invasives !

“Chers amis plongeurs,
Vous êtes sollicités pour participer à un projet de recherche consistant à mieux connaitre l’écologie de la petite crevette rouge sang Hemimysis anomala, espèce invasive, qui semble proliférer dans les grands lacs péri-alpins et ailleurs.
Les enjeux autour de cette espèce sont aujourd’hui nombreux et portent sur son rôle au sein du réseau trophique. Les questions sont typiquement de savoir : quelle est son importance quantitative ; quelles sont ses proies préférentielles ; quel est le type d’interférences écologiques qu’elle occasionne (compétition, prédation).
Ce projet, imaginé sur trois années consécutives, vise à aborder la phénologie trophique (variations temporelles des interactions trophiques, principalement la prédation) et comportementale (variations nycthémérales et saisonnières des essaims) au niveau d’un site pilote du lac Léman.

Le site de plongée pilote (où la plongée est régulière) est situé à Saint-Disdille (Thonon) : il permettra d’y réaliser des observations, des images, des prélèvements et des analyses. Cependant, des observations sur d’autres sites et d’autres lacs permettront de renforcer les conclusions obtenues au niveau du site pilote. Dans ce but, un questionnaire a été préparé et une plaquette imaginée pour vous.
Ce projet relève donc aussi beaucoup de ce que l’on appelle « les sciences participatives » faisant appel aux citoyens pour aider la recherche. Vous l’aurez compris, on aura énormément besoin de vous. Ce document a été fait afin que vous participiez pleinement à cette étude. Merci d’avance pour votre implication.”
Stéphan JACQUET & Victor FROSSARD

Financé par le CARRTEL, l’OFB et le comité régional FFESSM AURA (partenaire), ce projet fait avant tout appel à notre communauté de plongeurs, car la mieux placée pour aider la recherche sur cette espèce. Il suffit de renseigner un questionnaire (voir projet complet ci-dessous) que l’on peut remplir directement sous l’eau sur une plaquette dédiée qu’il faut demander à son club, à la commission bio ou au CODEP.
Vous pouvez bien contacter  Stéphan JACQUET (stephan.jacquet@inrae.fr) et lui envoyer vos résultats au fur et à mesure.
Projet complet ICI

L’apnée : une discipline en expansion – Emilie VERNIER en parle avec passion lors d’une interview..

A l’occasion de la 8ème édition de Eau Libre Contest, Emilie VERNIER, la présidente de Eau Libre, club spécialisé dans la pratique de l’apnée, a été interviewée par Krystel BABLEE du Dauphiné Libéré.
En tant que présidente de club, mais aussi en tant que pratiquante et athlète de niveau national, elle parle de la compétition et de sa discipline.
Le témoignage  de cette passionnée, va sans doute donner l’envie de pratiquer l’apnée à beaucoup de monde ?
Voir la vidéo ICI.

Eau Libre Contest – 8ème édition

Pour sa 8ème édition, Eau Libre Contest organisé par le club Eau Libre à accueilli pas moins de 26 participants dont 5  jeunes ce dimanche 26 janvier 2020 à la Piscine Jean Régis d’Annecy.
Championnat régional, cette compétition d’apnée compte pour les qualifications en Coupe de France.
Cette année, l’association de lutte contre la mucoviscidose était présente afin de promouvoir leur action.
On peut féliciter le Comité d’Organisation du club Eau Libre d’Annecy qui a rondement mené cette manifestation avec la présence d’un bénévole par compétiteur et d’une manière « propre », avec le moins de déchet possible en proposant entre autre des gobelets réutilisables.
Les Juges d’Apnée 1er degré stagiaires (JFA1), qui avaient suivi une formation théorique la veille au CDOS  ont eu l’occasion d’effectuer leur 1ère session en situation, sous la tutelle des juges arbitres officiels. Continuer la lecture de Eau Libre Contest – 8ème édition

Aqua Thiou Aventure : le club FFESSM qui forme les futurs aquaculteurs de l’ISETA

L’ISETA (Institut des Sciences de l’Environnement & des Territoires d’Annecy) à Poisy, forme notamment des élèves qui se destinent à devenir aquaculteur. On voit tout l’intérêt d’une formation de plongée pour ces élèves.
C’est le club Aqua Thiou Aventure, affilié à la FFESSM et présidé depuis de très nombreuses années par Christian PHILIPPE-JANON, qui se charge de former ces élèves à la pratique de la plongée. C’est ainsi que la plupart des élèves quittent l’établissement avec un Niv2 de plongée subaquatique en poche, en plus de leur bac pro.
La prise en charge pédagogique de ces élèves est assurée exclusivement par des moniteurs de plongée titulaires de brevets d’Etat, BEES ou DESJEPS.
Deux de ces moniteurs sont bien connus dans les sphères fédérales départementales, car ils sont des acteurs incontournables de la mise à disposition de créneaux piscine pour les clubs locaux : Joël ZANNONI et Philippe ZANIBELLATO. Johan BOISSILEAU, professeur d’EPS à l’ISETA, également brevet d’Etat de plongée, structure ces formations subaquatiques. Un article de presse dans le Dauphiné Libéré vient de paraître à ce sujet.

Plongée sous-glace au lac Vert à Passy

ATTENTION : REPORT A UN WEEK END ULTERIEUR SUITE AUX PREVISIONS METEO !

Le samedi 1er février 2020, la commission souterraine et le groupe féminine du CODEP 74, avec l’appui du club de Passy, proposent une plongée sous glace au lac Vert  aux plongeuses qui peuvent venir avec leur binôme préféré.
Il faudra présenter votre licence, carte de niveau (PE 40 minimum) et votre certificat médical (CACI) et disposer de votre étanche et détendeurs eau froide.
Inscription et renseignement auprès de Laurent BRON (laurent.bron@gmail.com ou 06.20.97.31.82).

Apnée : un formation de juge 1er degré (JFA1) avec des participants de toute la région

A l’initiative du club Eau Libre et avec le soutien du CODEP74 et de la région FFESSM-AURA, une formation de juge d’apnée 1er degré est en cours à Annecy au CDOS74 et à la piscine Jean Régis.
Sans la présence de juges, aucune compétition d’apnée ne pourrait avoir lieu. C’est pour cette raison que le club “Eau libre” a lancé cette formation en associant les clubs de Haute-Savoie et plus généralement ceux de la région AURA. Il s’agit d’assurer un vivier pour les prochaines éditions de Eau Libre Contest.
Parmi les participants, principalement recrutés à Eau Libre, il y a donc deux MEF1 de la Coulée Douce de Sevrier et plusieurs apnéistes venus du Rhône et de l’Isère et même un de Mayotte. Ces candidats pourront vivre en grandeur réelle la difficulté de cette fonction lors de Eau Libre Contest qui  se tiendra le lendemain, dimanche 26 janvier 2020 .
La formation est conduite par Eric COROMPT, JFA2 venu du Puy (43). Eric en plus de ses compétences de juge est bien connu pour être le président du CODEP de Haute-Loire et plus encore,  pour être l’organisateur charismatique depuis plusieurs années de la coupe de France d’apnée qui se déroule chaque année au Puy en février en présence d’invités prestigieux. En 2019 ce fut Laurent BALLESTA, célèbre photographe naturaliste. (voir l’article de presse)
Crédit photos : JPG

Continuer la lecture de Apnée : un formation de juge 1er degré (JFA1) avec des participants de toute la région

Amiral : le nouveau bateau à passagers hybride sera bientôt sur le lac d’Annecy

Dans les mois qui viennent, l’ensemble des plongeurs pratiquants dans le lac d’Annecy, vont avoir l’occasion de se familiariser peu à peu avec la silhouette du nouveau bateau hybride de la “Compagnie des Bateaux du Lac d’Annecy“. Amiral  arrivera à Annecy le 18 janvier prochain sur l’esplanade des Marquisats derrière la piscine et sera mis à l’eau sur place le 20 janvier en début d’après-midi. L’exploitation effective de ce bateau démarrera au printemps à partir de son port d’attache à Doussard. NOUVEAU (Voir ICI , ICI et ICI les articles du Dauphiné Libéré)