Annabel ANDRE-LAURENT, vice-présidente de la région AURA est aussi une ancienne championne de nage en eau vive.

Les plongeurs et les sportifs en général du bassin annécien, connaissent bien Annabel ANDRE-LAURENT, pour son engagement sans faille en faveur de la promotion du sport au travers de ses fonctions de maire-adjoint chargée des sports de la ville d’Annecy (ancienne formule) et en tant qu’actuelle membre de la commission des sports de “Annecy commune nouvelle” .
Chacun sait la brillante carrière politique qu’elle poursuit à l’échelon régional en tant que vive-présidente déléguée aux entreprises du Conseil Régional AURA .
Mais ce que le public sait moins, c’est que cette femme d’action et de conviction a commencé très jeune une carrière sportive de haut niveau dans les rangs de la FFESSM. Dès 1979, alors que Christian PHILIPPE-JANON venait juste de créé et de structurer la discipline “nage en eau vive” à l’échelon local puis national, elle s’est retrouvée sur un flotteur à descendre le Fier. La jeune fille, ne s’est pas contentée d’une simple découverte et très vite le côté engagé de la discipline lui a plu et l’a amené à se confronter aux meilleures. En 1987, elle a obtenu le titre de championne de France.
Christian PHILIPPE-JANON, collaborateur régulier du Dauphiné Libéré mais aussi président du club de plongée Aqua-Thiou Aventure de Poisy, a consacré un long article ICI le 29 juillet dernier à son parcours sportif et militant.
A noter que Annabel est aussi une plongeuse scaphandre expérimentée. Elle a longtemps été licenciée au CSA à Annecy son club d’origine mais aussi plus récemment à la Coulée Douce de Sevrier.